LE DOPAGE EST ETERNEL

Imprimer

J’ai longtemps eu la naïveté de croire que le dopage pouvait être combattu efficacement, c’est-à-dire éradiqué. Désormais, je me suis fait à l’idée qu’il n’en serait rien, en dépit des efforts consentis par l’Agence mondiale antidopage, par le CIO et par nombre de Fédérations sportives internationales ou nationales pour combattre ce fléau. Les tricheurs prolifèrent et ont toujours une longueur d’avance sur ceux qui les poursuivent.

Mieux ou pire, ils bénéficient de la complicité active, dans certains pays, des pouvoirs politiques. La guerre froide que l’on pensait terminée avec l’écroulement du bloc communiste, demeure vive sur tous les terrains du sport. Actuellement, un bras de fer est engagé entre la Russie et l’AMA, dont le siège est à Montréal. En jeu ? L’accès aux données de l’agence russe antidopage. Il était en principe acquis mais des manœuvres diplomatiques semblent rendre l’exercice impossible. Et les Russes ne paraissent pas effrayés par la menace de disputer les Jeux de Tokyo l’année prochaine, sous une bannière neutre. C’était déjà le cas en 2018 lors des Jeux d’hiver à Pyeongchang et cela  n’a pas empêché des athlètes russes, et bien identifiés comme tels, d’être sacrés champions olympiques ou médaillés.

Il n’y a pas que la Russie qui soit suspecte ou coupable d’incitation au dopage ou d’organisation méthodique et scientifique de celui-ci. Le sport est une arme dont se servent les nations depuis toujours pour impressionner les autres et démontrer leur supériorité. La pharmacologie et le recours à des méthodes « naturelles » - les transfusions sanguines, par exemple – se sont invitées depuis longtemps dans les coulisses de l’exploit et elles comptent bien y rester.

Faut-il, ce faisant, se détourner du sport et ne plus l’aimer ? Personnellement, j’en suis incapable. Mais mon plaisir est un peu contrarié par la suspicion qui s’installe à chaque fois qu’une grande performance est accomplie.

Lien permanent 1 commentaire

Commentaires

  • "une grande performance est accomplie."
    Depuis l'ère de la télévision les manifestations sportives sont regardées par la plupart des gens comme des spectacles comme les autres. Et dans le monde de l'art et du spectacle les drogues ont toujours couru.

Les commentaires sont fermés.